<

Qu'est-ce qu'une Oeuvres orchestrales, concertos et symphonies?


Commentaires client: Mendelssohn : Symphonies et ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 21 √©valuations
5 / 5 Eilene
Formé: CD Est quell'a mordido cela frustre de ne en y ayant pas absolument pas partorisca dire au-delà de ce cela le va déjà !

Un chef italien et un orchestre anglais... Mendelssohn Y aurait été il a voulu, ceux qui sillonnait l'Europe partorisca connaitre ses oeuvres et, spécialement, ceux-là de quelques autres compositeurs !

Tout est bien en ce coffret.

Manque chipoter : le r√©glage minutieux de votre cha√ģne sera raison n√©cessaire , √† mon sens, un solde aigu-grave de cette √©dition est exag√©r√©ment favorable √† quelques aigus.
5 / 5 Awnan
Formé: CD Cela n'en possédant pas cette intégrale excellente que ruptures de formes d'un cycle romantique enregistré pour Claudio Abbado quelques sinfonías de Mendelssohn.
Spécialement à cette prix petite avec une qualité de Deutsche Grammonphon
Musicalement V√ītre
4 / 5 Nara
a Form√©: CD Ici est le palmar√®s beau d'une musique symphonique de Mendelssohn. Malgr√© le fait que tout quelques oeuvres pr√©sentes n'importe quel co√Ľt , il est en train d'int√©resser de pouvoir un survoler et leur comparer.
4 / 5 Tahnee
Formé: CD Enfin une autre chose qu'un sempiternelle 'Course nuptiale' a aussi utilisé qu'un 'Barcarolle' de quelques 'Histoires de Hoffmann'.
Une direction de Claudio Abbado tous soulignent des immersions totalement en estimer ces sinfonías magnifiques.
5 / 5 Maia
Formé: CD OFFERT en présent dans la personne qu'un dit partorisca être voulu d'un audio de qualité et d'une richesse de quelques oeuvres a proposé.
5 / 5 Ora
Formé: CD Cette version de Claudio Abbado est paisible, pour écouter absolument.
Un symphonie italien spécialement, mais n'unique a Naturellement Formé
4 / 5 Minh
: CD En le encombrement minime, une intégrale de quelques sinfonías, 6 début et une plaisanterie fameuse d'un octuor, cette musique que, aussi bien qu'un en ouvrant d'une Sonde de la nuit d'été, regarde les libélulas que voltige en un étang.
Une vision qu'en un Abbado est paisible, plus classique que romantique : visiblement, il n'a pas visité une grotte de Fingal (duquel un la vue belle en photo d'un coffret) un jour malgré le fait que Antal Doré, par exemple.
A une période, Abbado a été perçu spécialement plaire chef d'oeuvre, l'avenue là était aussi au son actif quelques registres symphoniques beaux (avec Argérich, par exemple). Quelques musiciens de Berlino a su ceci cela a fait quand ils l'ont choisis pocolos temps après pour arriver le Karajan. Un continuazione leur unit la raison donnée.
Commentaires en anglais, allemands, français.
5 / 5 Tess
Formé: CD l'oeuvre fantastique ou mélanges autant d'émotions, le traversée certains un travers un temps. Un decouverte magie de ces transports de sinfonías, delicieux moments un n'en manquant pas.
4 / 5 Fay
Formé: CD Quelques sinfonías de Mendelssohn est des chefs-des oeuvres d'une musique classique ont ici interprété avec tout un brio de Claudio Abbado, en offrant toute une intensité et une profondeur de ces oeuvres magistrales de notre patrimoine culturel.
4 / 5 Alyson
Formé: CD Voici compilé quelques registres symphoniques mendelssohniens que
Claudio Abbado a fait pour Deutsche Grammophon en un moyen de quelques ans 1980.

A comparé son en lisant précédemment a enregistré avec un orchestre même londonien pour Decca (1968), un italien trouve magnifiée dans sa clarté polyphonique sans lucratif à une tentation du superficiel latinité.
Un conception de quelques carices écossais à avoir évolué significativement à une évocation allusive de quelques paysages de quelques Terroirs grands, traduits par une élection de temps modère pour un Errant et un Adagio, subtilement atmosphériques.

En c√©l√©brant une invention d'une presse pour Gutenberg, un c√©r√©monieuse 'Lobgesang' √©rige ici avec la majest√© sereine, √©paul√©e pour un contributo large d'un choeurs anglais, coin un d'un en √©mouvant plus ¬ę ich harrete d'un Herrn ¬Ľ cela a senti . il ici est qu'il propose la majestueuse alternative √† quelques versions de Riccardo Chailly (Philips) et Christoph Dohnanyi (Decca).
Un austère 'Réformation' manifeste ici la chaleur lyrisme. Une souplesse de la construction d'une fin déploie sans recourir à la rhétorique sévère pour mieux développer une avance décomplexée à une lumière.

√Ä un risque pour g√©n√©raliser, dirait volontiers que quelques interpr√©tations de quelques ma√ģtres milanais laisse pour vibrer ces pages pour effet de la sensibilit√© romantique revenida pour le radieux classicisme, cette confirmation l'√©coute quelques sept D√©but que je compl√®te de programme de ce quatre CD. 'Un Bel M√©lusine' bas pr√©sents la transparence virtuose. 'Ruy Blas' et 'H√©brides' tissent des textures leur instrumenta bien.

Recherches un intégrales dirigés pour un chef seul, un présent coffret impose aussi bien qu'une élection prioritairement séduit il -les excellentes prises du son captées pour un micro de DG en annonçant le décisif atout.
Pour une approximation plus clairement contrapuntique, voit aussi un premi√®re int√©grale cela a enregistr√© Kurt Masur le Leipzig (Ariola / Eurodisc), en visant un atav√≠o exceptionnel rythmique et n'en oubliant pas pour souligner une influence de quelques ma√ģtres anciens qu'inspir√©s Mendelssohn.
A note qu'un Brillant de cacheter un a récemment réédité une attestation exemplaire de Wolfgang Sawallisch avec un Nouveau Philharmonia, cela constitue selon moi une cime d'un discographie pour sa densité expresiva et ses vertus de solde formel.
4 / 5 Cachamwri
Coffret Tr√®s pr√©sent√© avec des commentaires et des d√©tails dans un contenu : Sinfon√≠as N¬į 1 √† 5 et 7 D√©but.
Sinfonía De Londra a Orchestré, dirigé pour Claudio Abbado, est très bon.
5 / 5 Litton
Il est quell'a mordido cela frustre de ne en y ayant pas absolument pas partorisca dire au-delà de ce cela le va déjà !

Un chef italien et un orchestre anglais... Mendelssohn Y aurait été il a voulu, ceux qui sillonnait l'Europe partorisca connaitre ses oeuvres et, spécialement, ceux-là de quelques autres compositeurs !

Tout est bien en ce coffret.

Manque chipoter : le r√©glage minutieux de votre cha√ģne sera raison n√©cessaire , √† mon sens, un solde aigu-grave de cette √©dition est exag√©r√©ment favorable √† quelques aigus.
5 / 5 Randi
Cela n'en possédant pas cette intégrale excellente que ruptures de formes d'un cycle romantique enregistré pour Claudio Abbado quelques sinfonías de Mendelssohn.
Spécialement à cette prix petite avec une qualité de Deutsche Grammonphon
Musicalement V√ītre
4 / 5 Taylan
Ici est le palmar√®s beau d'une musique symphonique de Mendelssohn. Malgr√© le fait que tout quelques oeuvres pr√©sentes n'importe quel co√Ľt , il est en train d'int√©resser de pouvoir un survoler et leur comparer.
5 / 5 Asil
Enfin une autre chose qu'un sempiternelle 'Course nuptiale' a aussi utilisé qu'un 'Barcarolle' de quelques 'Histoires de Hoffmann'.
Une direction de Claudio Abbado tous soulignent des immersions totalement en estimer ces sinfonías magnifiques.
4 / 5 Talitha
A offert en présent dans la personne qu'un dit partorisca être voulu d'un audio de qualité et d'une richesse de quelques oeuvres a proposé.
4 / 5 Came
Cette version de Claudio Abbado est paisible, pour écouter absolument.
Un symphonie italien spécialement, mais n'unique naturellement
5 / 5 Samarah
En le encombrement minime, une intégrale de quelques sinfonías, 6 début et une plaisanterie fameuse d'un octuor, cette musique que, aussi bien qu'un en ouvrant d'une Sonde de la nuit d'été, regarde les libélulas que voltige en un étang.
Une vision qu'en un Abbado est paisible, plus classique que romantique : visiblement, il n'a pas visité une grotte de Fingal (duquel un la vue belle en photo d'un coffret) un jour malgré le fait que Antal Doré, par exemple.
A une période, Abbado a été perçu spécialement plaire chef d'oeuvre, l'avenue là était aussi au son actif quelques registres symphoniques beaux (avec Argérich, par exemple). Quelques musiciens de Berlino a su ceci cela a fait quand ils l'ont choisis pocolos temps après pour arriver le Karajan. Un continuazione leur unit la raison donnée.
Commentaires en anglais, allemands, français.
5 / 5 Andswaru
Une oeuvre fantastique ou mélanges autant d'émotions, le traversée certains un travers un temps. Un decouverte magie de ces transports de sinfonías, delicieux moments un n'en manquant pas.
4 / 5 Sahir
Quelques sinfonías de Mendelssohn est des chefs-des oeuvres d'une musique classique ont ici interprété avec tout un brio de Claudio Abbado, en offrant toute une intensité et une profondeur de ces oeuvres magistrales de notre patrimoine culturel.
4 / 5 Jamie
Voici compilé quelques registres symphoniques mendelssohniens que
Claudio Abbado a fait pour Deutsche Grammophon en un moyen de quelques ans 1980.

A comparé son en lisant précédemment a enregistré avec un orchestre même londonien pour Decca (1968), un italien trouve magnifiée dans sa clarté polyphonique sans lucratif à une tentation du superficiel latinité.
Un conception de quelques carices écossais à avoir évolué significativement à une évocation allusive de quelques paysages de quelques Terroirs grands, traduits par une élection de temps modère pour un Errant et un Adagio, subtilement atmosphériques.

En c√©l√©brant une invention d'une presse pour Gutenberg, un c√©r√©monieuse 'Lobgesang' √©rige ici avec la majest√© sereine, √©paul√©e pour un contributo large d'un choeurs anglais, coin un d'un en √©mouvant plus ¬ę ich harrete d'un Herrn ¬Ľ cela a senti . il ici est qu'il propose la majestueuse alternative √† quelques versions de Riccardo Chailly (Philips) et Christoph Dohnanyi (Decca).
Un austère 'Réformation' manifeste ici la chaleur lyrisme. Une souplesse de la construction d'une fin déploie sans recourir à la rhétorique sévère pour mieux développer une avance décomplexée à une lumière.

√Ä un risque pour g√©n√©raliser, dirait volontiers que quelques interpr√©tations de quelques ma√ģtres milanais laisse pour vibrer ces pages pour effet de la sensibilit√© romantique revenida pour le radieux classicisme, cette confirmation l'√©coute quelques sept D√©but que je compl√®te de programme de ce quatre CD. 'Un Bel M√©lusine' bas pr√©sents la transparence virtuose. 'Ruy Blas' et 'H√©brides' tissent des textures leur instrumenta bien.

Recherches un intégrales dirigés pour un chef seul, un présent coffret impose aussi bien qu'une élection prioritairement séduit il -les excellentes prises du son captées pour un micro de DG en annonçant le décisif atout.
Pour une approximation plus clairement contrapuntique, voit aussi un premi√®re int√©grale cela a enregistr√© Kurt Masur le Leipzig (Ariola / Eurodisc), en visant un atav√≠o exceptionnel rythmique et n'en oubliant pas pour souligner une influence de quelques ma√ģtres anciens qu'inspir√©s Mendelssohn.
A note qu'un Brillant de cacheter un a récemment réédité une attestation exemplaire de Wolfgang Sawallisch avec un Nouveau Philharmonia, cela constitue selon moi une cime d'un discographie pour sa densité expresiva et ses vertus de solde formel.

Commentaires client: Monteverdi/Madrigaux, Livre ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 3 √©valuations
5 / 5 Verge
Beaucoup bel interpr√®tation, d'ores et d√©j√† classique et pr√©cis√©ment c√©l√©br√©, d'un madrigaux guerriers et amoureux de Claudio Monteverdi. Ren√© Jacobs et un concert vocal est des valeurs s√Ľres , Bernarda Fink magnifique aussi bien que toujours, dans ce registre le Fontevraud en 2000. Ceci a beaucoup m√©rit√© ses 5 √©toiles.
Puisse... De, j'ai senti un po√®me harmonique de Vincent Dumestre dans une bagarre de Tancr√®de et de Clorinda enregistr√© en 2009 avec Claire Lefilli√Ętre. Il est la sensation forte . Tous les deux ne comparent pas , Dumestre beaucoup nous un (encore?) r√©gal√©s D'une int√©grale d'un madrigaux de Monteverdi et beaucoup nous des offerts que quelques merveilles, mais ces p√Ęlir tout quelques pr√©c√©dents de versions.
Miroir, miroir petit à une mur, lequel est comme version meilleure?
Y a ainsi tous les deux: un coffret de Jacobs et un album petit précieux de Dumestre (A deux amant, il est très meilleur, et faire pour croire au chaque comme un quel d'ils qu'un autre est un Monsieur serieux )
4 / 5 Ain
L&8217;l'intérêt de ces deux disques maintient un temps même à l&8217;&339;uvre et à l&8217;interprétation.
Y a l&8217;&339;uvre d&8217;abord raison un 8e Livre de Madrigaux de Monteverdi est d&8217;une richesse extraordinaire : il contient n'unique une Bagarre de Tancrède et Clorinde, une Danse du Ingrate, un Maugréer de la Ninfa, mais encore varié autres pièces glamurosas.
Y a l&8217;interpr√©tation apr√®s que parce Ren√© Jacobs donne √† ces pages sa dimension th√©√Ętrale et il utilise toute sa science de l&8217;accompagnement, de l&8217;instrumentation.
Il un malheureusement deux choses que modérés le mordió notre plaisir. D&8217;abord quelques chanteurs n&8217;il a beaucoup tout la voix beaucoup belle : si Bernarda Fink est splendide en un Maugréer de la Ninfa, si Victor Torres est le narrateur très beau d'une Bagarre, ne peut pas dire autant de Salomé Haller en Clorinde ou de Kobie va Rensburg en Tancrède. Après une prise du son peu ce décevant : il est quell'a mordido loin, le froid d'y a mordido.
4 / 5 Peter
Quelques rendez-vous d'interpr√©tation ici pour Jacobs n'est jamais vulgaire malgr√© sa libert√© grande. Il est le feu de artificio, une explosion, du th√©√Ętralit√© assum√© et radical. Une musique de monteverdi est rac√©e, imp√©tueuse, et autant quelqu'uns √©quipe que quelques solistes le faire en manquant de admirablement.

Commentaires client: Zemlinsky: Lyric ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 2 √©valuations
4 / 5 Luvena
Enregistr√© √† Berlino dans le 1981, cette version fameuse d'un Symphonie lyrique d'Alexander Zemlinsky un de l'√Čtat maintenu √† un catalogue ces derniers ans pour un phoque √©conomique BrilliantZemlinsky : Symphonie Lyrique Op. 18. Mais il signale qu'elle redevient disponible en DG (cela inexplicablement le ne l'a jamais ajout√© sa collection il A Originale) au prix raisonnable. Il le signale √† il, ne soyez pas-que partorisca la raison : jamais peut-√™tre une illustration d'une couverture du disque (ici un tableau ¬ę Une nuit ¬Ľ de Kandinsky) n'est pas esth√©tiquement √™tre aussi beaucoup de assortie √† une musique (sp√©cialement √† un volet central d'un Ňďuvre, une nuit lanc√©e de son Quatri√®me mouvement), aussi digne du son.

ne reviendra pas en d√©tail dans quelques qualit√©s de ce ¬ę Symphonie de Lieder ¬Ľ √©crits dans un mod√®le d'un Reborde de Terroir mahl√©rien, cr√©√© √† Prague en 1924, ce Berg cite en son Continuazione ¬ę la lyrique poss√®de ¬ĽSchoenberg / Webern / Berg / Zemlinsky / Apostel: Quatuors de S√©rie Compl√®te, d√©di√©e √† Zemlinsky. Il est un Ňďuvre du chef de compositeur d'orchestre qu'a su tout de quelques possibilit√©s de la formation symphonique, aussi bien que vise orquestaci√≥n de sueurs raffin√©e.

Aucun appesantira non plus dans un duo constitué pour Dietrich Fischer-Dieskau, attaque à quelques poèmes de Rabindranath Tagore, et pour quelques immenses et trop rares à un disque Julia Varady, entièrement son partenaire et son égal. Amateur et émouvant (la Sixième part, en toute sa violence), est ici ainsi en son Quatorzième symphonie de Chostakovitch avec Bernard HaitinkChostakovitch : Quelques 15 Sinfonías et dans ses fonctions grandes à un opéraJulia Varady - Scènes d'Oeuvres (Idomeneo · Une clemencia a donné Tito · Holländer · Meistersinger · Une force d'une destination · Nabucco · Il Trovatore · Arabella).

Pleinement concernido d'une unité entre quelques mouvements a voulu il arrête Zemlinsky, Lorin Maazel dans un chef d'un Philharmonique de Berlino a signé le disque qu'un rendez-vous fait, malgré le fait que puisse apprécier tout particulièrement, dans une autre main, un duo Matthias Goerne-Christine Schäfer (avec Eschenbach)Alexander Von Zemlinsky: Symphonie Lyrique et une direction impétueuse et un absolument pas mauvais élevé de Michael Gielen en Art Nouveau que propose le Zemlinsky moins délicat, plus torrentielLyric Sinfonía Continuazione Lyrique.
5 / 5 Gerhard
Enregistr√© √† Berlino dans le 1981, cette version fameuse d'un Symphonie lyrique d'Alexander Zemlinsky un de l'√Čtat maintenu √† un catalogue ces derniers ans pour un phoque √©conomique BrilliantZemlinsky : Symphonie Lyrique Op. 18 . Mais il signale qu'elle redevient disponible en DG (cela inexplicablement le ne l'a jamais ajout√© sa collection il A Originale) au prix raisonnable. Il le signale √† il, ne soyez pas-que partorisca la raison : jamais peut-√™tre une illustration d'une couverture du disque (ici un tableau ¬ę Une nuit ¬Ľ de Kandinsky) n'est pas esth√©tiquement √™tre aussi beaucoup de assortie √† une musique (sp√©cialement √† un volet central d'un Ňďuvre, une nuit lanc√©e de son Quatri√®me mouvement), aussi digne du son.

ne reviendra pas en d√©tail dans quelques qualit√©s de ce ¬ę Symphonie de Lieder ¬Ľ √©crits dans un mod√®le d'un Reborde de Terroir mahl√©rien, cr√©√© √† Prague en 1924, ce Berg cite en son Continuazione ¬ę la lyrique poss√®de ¬ĽSchoenberg / Webern / Berg / Zemlinsky / Apostel: Quatuors de S√©rie Compl√®te , d√©di√©e √† Zemlinsky. Il est un Ňďuvre du chef de compositeur d'orchestre qu'a su tout de quelques possibilit√©s de la formation symphonique, aussi bien que vise orquestaci√≥n de sueurs raffin√©e.

Aucun appesantira non plus dans un duo constitué pour Dietrich Fischer-Dieskau, attaque à quelques poèmes de Rabindranath Tagore, et pour quelques immenses et trop rares à un disque Julia Varady, entièrement son partenaire et son égal. Amateur et émouvant (la Sixième part, en toute sa violence), est ici ainsi en son Quatorzième symphonie de Chostakovitch avec Bernard HaitinkChostakovitch : Quelques 15 Sinfonías et dans ses fonctions grandes à un opéraJulia Varady - Scènes d'Oeuvres (Idomeneo · Une clemencia a donné Tito · Holländer · Meistersinger · Une force d'une destination · Nabucco · Il Trovatore · Arabella) .

Pleinement concernido d'une unité entre quelques mouvements a voulu il arrête Zemlinsky, Lorin Maazel dans un chef d'un Philharmonique de Berlino a signé le disque qu'un rendez-vous fait, malgré le fait que puisse apprécier tout particulièrement, dans une autre main, un duo Matthias Goerne-Christine Schäfer (avec Eschenbach)Alexander Von Zemlinsky: Symphonie Lyrique et une direction impétueuse et un absolument pas mauvais élevé de Michael Gielen en Art Nouveau que propose le Zemlinsky moins délicat, plus torrentielLyric Sinfonía Continuazione Lyrique .

Commentaires client: Cherubini (Coffret 7 ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 9 √©valuations
5 / 5 Roderik
Luigi Querubines/Concentre Motetes/de Début/Ricardo Muti/Neville Mariner.
Né en 1760 Florence, Luigi Querubines est mort en Parigi en 1842.
Avec quel quelques √©tudes en Italie, il s√©journe le temps en Londra partorisca enfin installer en Parigi en 1787. En premier lieu la g√©rente de th√©√Ętre est r√©sult√©e apr√®s un surintendant d'une chapelle de Louis XVIII., Apr√®s que professeur de composition et G√©rente d'un Conservatorio de Parigi en 1822.
Franco-le maçon a appartenu à un grand Orienter de la France.
Au son funérailles national a été touché son Réquiem dans le roi le plus petit. Il a été inhumado à un cimetière d'un Père Lachaise.
Ce coffret de 7 CD a ferm√© quelque pocolas a r√©sist√© su aussi bien qu'un ¬ę Crucifixus ¬Ľ d'une Masse de Chimay en fait, le moment de l'intensit√© rare o√Ļ une √©motion √©troite.
Ou encore un larghetto d'un Kyrie d'une Masse Solennelle dans le roi le plus petit. En perturbant √©galement un magnifique ¬ę Que tollis peccata mundi ¬Ľ de Gloire. Un chŇďurs est somptueux.
La masse beaucoup belle √©galement une Masse Solennelle en mine que d'un kyrie pris. Dans un CD encore, √©couter un motete pat√©tico ¬ę Antifona au sud brode fermer pour choral mixte quelques 6 voix. Sublimas polyphonie Vocal.
Un R√©quiem en ut le mineur compos√© √† une m√©moire de Louis XVI est le Ňďuvre puissant et sombre o√Ļ un somptueux chŇďurs d'un Ambrosian les chanteurs sont litt√©ralement bouleversants, sp√©cialement en un Agnus y a d√®s lors cl√īt cette composition magnifique.
Une Masse d'un Couronnement de Charles X en a √©t√© ex√©cut√© dans une cath√©drale de Reims en 1825. Il est la masse pour chŇďur et orchestre sans soliste cela a su le succ√®s tr√®s grand. Aspirer une dispute √† une sensation et l'√©motion sp√©cialement en un Offertoire.
Une Masse en terroir principal pour un couronnement de Louis XVIII cela n'est pas all√© jamais officiellement couronn√© n'a pas √©t√© il n'a jamais touch√©. Il est un disque cela a fait il d√©couvre. Il est le Ňďuvre magnifique dont un Kyrie d√©ploie le grand s√Ľr et Gloire le moment magnifique.
Un R√©quiem dans le roi le plus petit pour chŇďur et orchestre compos√© en 1836 a √©t√© touch√© √† un fun√©railles de Querubines en 1842. Un ton dramatique et profond√©ment √©mouvant d'un Kyrie prolonge en un Graduel avant que n'√©clate pas un il Meurt Irae. De composition tr√®s classique et en annon√ßant un romantisme, ce R√©quiem est parfaitement ma√ģtris√© arr√™te Ricardo Muti qu'un magnifie.
Pour remarquer dans une autre main en ce coffret un bel ¬ę en Ouvrant de Eliza et de M√©d√©e ainsi qu'un tir√© sur de M√©d√©e avec un Tais.
Ce somptueux coffret ainsi constitue l'anthologie certaine d'une musique de Querubines. Pour remarquer une qualit√© d'une pr√©sentation gr√Ęce au catalogue explicatif petit remarquable.
Sept masses, huit début d'oeuvre, l'étude pour couleur pour prochain à sept heures d'écoute de la musique parfaitement dirigée pour Ricardo Muti : le moment grand de musique sainte spécialement.
4 / 5 Niklas
Est un merveilleux Médéet cela actif donné envie pour savoir autres oeuvres de Querubines.
Et est pour célébrer un 250èm'anniversaire de sa naissance en 2010 que ceci coffret un été constitué en r√©unissant de quelqu'uns il concentre déj&empire; enregistré tu es en 1973 (R√©quiem de 1836), 1980 (R√©quiem de 1816), 1984 (Masse de Charles X), 1988 (Masse de Louis XVIII), 2001 (Masse Solemnis de 1811), 2003 (Masse de Chimay de 1809) et 2007 (Masse Solemnis de 1814).
Pour familiariser avec ce répertoire et me convaincre qu'il le pourrait le le me intéresser y avait écouté un r√©quiem de 1816 composé & empirez; un mémoire de Louis XVI en ce interprétation, Querubines : R√©quiem en faire moindre. Bernius. Cela actif engre√≠do me parfaitement.

A bien senti commencé un écoute de quelques registres de Riccardo Muti ainsi r√©quiems en ut plus petits que 1816 cela a aussi √©t√© joué pendant un amus√©érailles de Beethoven. j'assez nettoie déception raison je n'en ayant pas retrouvé une force et un beauté d'un choeurs d'un CD de Frieder Bernius.
Mais mon déception est rapidement apaiséet quand j'ai aper√ßu qu'un CD de de Frieder Bernius avec un r√©quiem seulement en ut au versant moindre &empire; le seulement plus cher qu'un je joins d'un coffret de 7 CD de Muet ...

Un écoute de quelques autres concentre convaincus m'aussi qu'un r√©quiem de 1816 est bien une oeuvre principale de ce coffret. Actif Partout viseré un interprétation de Muet mais n'en ayant pas été transportéet. il peut-√™tre est-de l'est d'un &empirer; il prise du son avec bien peu de soulagement ?

Ce CD comporte outrage 2 motetes, plus quelque d√©but de 7 opéras pour Monsieur Neville Mariner et son Acad√©mie de St Martin en a Campos et compris encore cela touch√© et airee de Médéet pour Maria tu Tais.
Pour un joins de ces oeuvres il ceci malgré lamentable de ne en y ayant pas un texte dans un livret raison jointe il ne un cela d'un Kyrie, Sanctus ou Agnus a donné dans quelques masses.

Comme l'entier ce coffret est comme un aspect d'acquisition excellente sa prix. En plus Querubines mérite réellement pour √™tre meilleur su et a reconnu.
5 / 5 Ingeborg
D'une musique belle souvent aust√®re mais celui qui parfait et Muet est Ňďuvres peu su mais int√©ressant un tout r√©uni en le coffret magnifique avec une basilique St Os de Rome et pour n'importe quel cher ..
4 / 5 Giollabuidhe
Ignare D'une oeuvre de Querubines, a acheté dans quelques juntes de Classiques. Quell'Incident ! Une tension est permanente au long de quelques 7 disques, une prise du son magnifiques, D'une émotion à gogo, rutilante et brillante. En manquant de seulement l'autre d'y a mordido arrête cronometrar à autrui. De sorte qu'il cherche pour lutter contre un ennui pour la musique dynamisante. Idéal aussi bien que antidépresseur musical malgré un programme religieux a priori antinomique.
5 / 5 Somer
Une interprétation de Riccardo Muti est excellente, une qualité d'un son aussi (spécialement Un tu Tais) et cela dit d'un informer il récompense de qualité.
Est le bien @subject.
5 / 5 Meliadus
Quelques masses de Querubines est des chefs d'oeuvre d'une musique vocale, au moins d'un niveau malgré le fait que quelques masses de Haydn, et Muets des sus défendre cette musique. Bravo ainsi coffret cela réunit un telle profusion de pages magnifiques (avec parfois quelques moins moments denses ou plus impersonnels). Quelques disques sont complétés pour quelque début de Querubines : il est très heureuse de leur trouver en bas une baguette talentueuse de Neville Marriner mais est assez curieux de passer en le chaque disque de la masse à un inaugural. Il a amour compléments plus piritual' et il Cd éviter avec quelque début même un symphonie de Querubines. Il un des pièces vocales isolées magnifiques qu'aurait fait le compléter plus judicieux (Un Oiseau splendide Maria spécialement, pour clarinette et soprano et orchestre). Et endroit de raison en l'un tiré sur de Médée avec Tais ? Un amateur y a évidemment un disque et un autre (est) il trouvera cette voix d'un plus pénibles.
Malgré tout, en manquant de pour acheter ce coffret la raison n'est pas impossible d'avoir un telle sélection de quelques masses de Querubines
4 / 5 Escorant
Loin d'une musique sainte de Mozart, Haydn ou autrui ...Quelques Ňďuvres est beaucoup de bel ( rare pour moi ) autrui moins √† le chaque comme un un pour faire, son √©lection et son id√©e. Je dois cela il avoue que j'ai √©cout√© il afflige 3 CD dans un 7 CD. En plus quelques Ňďuvres est tr√®s beaucoup de pour cronometrar leur plaire ceux-l√† de J.S Bach.
Musicalement v√ītre
5 / 5 Platon
Querubines Mérite tout quelques éloges et la plupart de regard attentif en un je joins de son oeuvre d'une part d'un postérité (tu et me)! Il est merveilleusement ansiar un supporter d'un genre...
5 / 5 Elayna
De quelques oeuvres pour découvrir ou à redécouvrir (les réquiems qu'est su plus).
Une interprétation irréprochable à un service d'oeuvres remarquables

Commentaires client: Concertos ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 3 √©valuations
4 / 5 Andria
Version beaucoup vivante et très très enregistré, cela fera partorisca pardonner de quelqu'uns ont parfois précipité temps et quelques petits accrocs techniques sans des gravités
4 / 5 Olwen
interprétation excellente qu'un trouve en le coffret avec d'autres concerts
dynamiques et riches, Caffè Zimermann chalutiers amour et l( redécouvre ces concerts 1000 temps a interprété
4 / 5 Neci
Intrigu√© pour le commentaire n√©gatif, a achet√© cette version, et bien m'en un pris. Cela saute imm√©diatement √† quelques oreilles, il est un plaisir communicatif qu'il a quelques musiciens partorisca voisins de toucher. Ici il ne cherche pas partorisca spectacle malgr√© le fait que ceci √©tait, partorisca toucher serieux, baroque, d√©monstratif, virtuose ou Formule 1, en prenant simplement son pied. Il est avec le Bach gras mangeur de saucisses de Th√ľringe, d'√©coles √† une cr√®me, accompagn√© de bon lamp√©es de vin de Franconie cela a rendez-vous...
Une homogénéité entre quelques bureaux est épatante, un cors canardent que ossia la félicité , et un doit donner forme d'un orchestre dans un 3, sa façon de enfler sans désunir non plus résulte raide ou agressif me épatent.
Pris du son remarquable de naturel. Tout quelques instrumentistes sont des présents dans ma salle pour écouter, avec une perspective audible très réaliste. Bravo Zimmermann cela donne le Bach familier, pratiquement notre voisin pour atterrir...

ne comprend pas qu'il motive une agressivit√© d'un pr√©c√©dent de commentaire ! La alfa Est une d'un labels un plus inventifs d'un paysage fran√ßais (un peu de plaire Harmonie Mundi √† ses d√©buts) et son panneau de r√©pertoire de quelques perles pla√ģt Serge Lazarevitch, quelques Bruges, Freddy Eichelberger, et m'aper√ßois qu'une plupart de mine cd r√©cente venu de cette maison.
Pour un Brandebourgeois, ne doit pas qu'un n¬į 1 arr√™te Zimmermann, et le trouver absolument jouissif, avec son cors p√©taradants. Et une prise de son est absolument juste, dans mon installation au moins.
Doit que beaucoup exister le petits dix de registres d'un Brandebourgeois recommandables, et ceci a en fait laissé...

Commentaires client: Karel Ancerl - Gold édition , ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 2 √©valuations
4 / 5 Deann
Si il a quelques 33 tours ou il a compris un CD de Collection de Vitre, éviter cette réédition (édition d'Or 7 et 24) de quelques 2 disques Janacek de Karel Ancerl. Un remastérisation est plus de discutable : scène stéréo totalement irréaliste, avec le trou à un moyen digne d'un pire Decca d'un moyen de quelques ans 50, les zums ont dessus exagéré quelques groupes d'instruments, ensemble parfaitement incohérent, spécialement partorisca un Sinfonietta, cela n'a pas un autre avantage que partorisca faire il sent violemment une émission obsolète de quelques branches tchèques.
4 / 5 Zigana
Coh√©sion extraordinaire de quelques bureaux, richesse d'un colore√°is, expressivit√© sans forfanterie : quelque couverture d'un Cesk√° Filharmonie accomplir selon moi un dosage parfait partorisca une fanfare qui introduit un esinfonietta' de LeoŇ° Jan√°cek.
Beaucoup de lumineusement captée pour un micro de Supraphon en 1961, cette version éblouissante reste mon préféré, après cet enregistré pour Bretislav Bakala en 1950.

Dernière écriture de page symphonique grande pour Bohuslav Martinu avant d'un dernier tamp', 'Paraboles' inspire d'un novel 'Citadelle' de Saint Exupéry, ainsi que d'une pièce 'Un Traversée de Thésée' de Georges Neveux.
Une interprétation fine, sensible et imagée de Karel Ancerl subit peu de comparaison.

Un trois 'Fresky Piera de Francesca' illustrer musicalement quelques frais d'une église Sainte Francesco à Arezzo qu'un compositeur contemplé pendant le traversée en Italie.
L√† encore, un ma√ģtre et son cariz d'orchestre tch√®que intimement inspir√© en ce triptyque et sa lecture rayonne d'√©vidence.
Remordimiento Seulement qu'une prise du son, le mordió avance à un autre (janvier 1959) regarde il légèrement regardait.

Commentaires client: Libertango: Best of ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 1 √©valuations
4 / 5 Janie
Beau tango

Commentaires client: Ravel : Concertos pour piano - Valses nobles et ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 23 √©valuations
5 / 5
Une réussite du concert maintient de l'alchimie particulière entre un chef et un soliste (cela envisage qu'un orchestre ne vise pas d'indiscipline à un un ou un autre). Quelques affections sont réunies pleinement ici : la précision pour Aller répondue que de Zimerman; et à un toucher chaud d'un pianiste oppose un froid méticulosité d'un chef. Nous ajoutons à ceci le bon entente évident, sait qu'il maintient là une interprétation de qualité, a compris excellente.
Un disque ne nie jamais ceci a priori, et il arrive encore pour surprendre, sp√©cialement gr√Ęce √† un virtuosit√© de quelques orchestres (Cleveland en premier lieu, un LSO apr√®s). Ces ma√ģtrisent effectivement de quelques partitions qu'a mis √† mauvais quelques orchestres de plus grand : il convient d'un Orchestre National de la France, ceci malgr√© sp√©cialiste de Ravel, a forc√© partorisca prendre en concert plein tant qu'un d√©calages est r√©sultat irr√©cup√©rables...

Ravel, Pr√©cis√©ment, est un autre ton de caract√®re de ce disque. Je n'importe qui il pr√©sente non plus un compositeur non plus quelques concerts - un un aussi bien qu'un autre il touche l√©gendaire - convenir seulement cela il agit de de les oeuvres de maturit√© pleine (compris de fin de vie) √©crit pour les deux instruments f√©tiches de Ravel, un piano et un orchestre, de sorte qu'√©crive il pla√ģt personne.

En compl√©ter, un plus bizarre Valses Noble et Sentimental. Cette pi√®ce pour piano de 1911, orchestr√©e en 1912 est il effectivement a rarement interpr√©t√©. √Ä la raison s√Ľre bonne inscrit la langue et un ton audacieux dans la forme traditionnelle a compris d√©su√®te (le continuazione de valses). Il est beaucoup de dommage parce qu'il sent un pr√©mices d'un Ravel pour venir (le th√®me d'un 'Co√Ľt' fameux de 1919 carices dans un septi√®me co√Ľt) et peut-√™tre de quelqu'uns essaient plus aventureux encore. Une raison en plus pour (roi)√©coute ce disque √† un qu'avant que !
5 / 5
il ne sache pas un pianiste et il a acquis ce registre pour Aller. Ils sont tr√®s unis √† une musique de Ravel et a voulu le plus r√©cent en enregistrant que cela de Samson Fran√ßois cela actif d√©j√†. Ils sont √† bons s√Ľr satisfaits de mon √©lection.
4 / 5
J'ai découvert cette oeuvre dans cette interprétation à une radio. Un concert en terroir de Ravel est très sensible, cela approche encore dans sa modernité de la musique de film. Excellent!
5 / 5
il ne sache pas cette version d'un Concert fameux en terroir principal, de Maurice Ravel, et le son écoute un état pour moi le vrai enchantement. Un jeu de Krystian Zimerman est un temps même sobre et penetrante, admirablement accompagné par un orchestre de Cleveland, situé bas une direction de Pierre Va un même à il-quieto. Une félicité certaine.
5 / 5
Tout en ce disque est remarquable. Un Concert est dirigé et joue avec un ordre absolu tous ils libèrent sans a retenu une beauté. Un réussite exceptionnelle!
5 / 5
Interprétation magnifique d'un concert en terroir pour chrétien Zimmerman cela adore. Il est élégant, délicat et celui qui virtuosité. Un régal! Je n'importe qui m'en lasse
4 / 5
y avait √©cout√© d√©j√† cette version d'un concert en terroir √† une radio, et maintenu quand en ayant. je n'ai pas √©t√© la raison d√©√ßue il l'a √©cout√© divers temps, tous les jours, de sorte que ceci √©tait beau, et chaque fois, il a eu un r√©action m√™me : de quelques larmes de f√©licit√©s, de sorte que ceci √©tait beau (mouvement d'aussi bien que)! Tout ces dissonnances subtils, ces silences, ue avance magnifiquement touch√©, jusqu'√† un extase divin ! Ravel √Čtait quelque inspir√© dans sa part divine quand il un en √©crivant ce concert !
5 / 5
Un pur enchantement ! Je recommande ce CD. Un mouvement lent d'un concert pour piano de Ravel est sublima. Une page grande d'une musique classique, pour avoir en sa discothèque.
5 / 5
J'avoue à il l'a été séduit pour la pièce de Dvorak sentait dessus Musique de la France dans une émission cela a proposé le même titre interprété par orchestre différent. Type de joute musical ensorcelante.
5 / 5
Y a ne su un pianiste et il a acquis ce registre pour Aller. Ils sont tr√®s unis √† une musique de Ravel et a voulu le plus r√©cent en enregistrant que cela de Samson Fran√ßois cela actif d√©j√†. Ils sont √† bons s√Ľr satisfaits de mon √©lection.
4 / 5
A découvert cette oeuvre dans cette interprétation à une radio. Un concert en terroir de Ravel est très sensible, cela approche encore dans sa modernité de la musique de film. Excellent!
5 / 5
Y a ne su cette version d'un Concert fameux en terroir principal, de Maurice Ravel, et le son écoute un état pour moi le vrai enchantement. Un jeu de Krystian Zimerman est un temps même sobre et penetrante, admirablement accompagné par un orchestre de Cleveland, situé bas une direction de Pierre Va un même à il-quieto. Une félicité certaine.
5 / 5
Indescriptible : Ceci ne compte , même pas préciser étendre une oreille : une musique ouvre instantanément
4 / 5
Tout dans ce disque est remarquable. Un Concert est dirigé et joue avec un ordre absolu tous ils libèrent sans a retenu une beauté. Un réussite exceptionnelle!
5 / 5
Va r√©chauff√© pour Zimmermann. Cette musicalit√©, lequel pr√©cision dans quelques sonnettes, sans celle-l√† cette pr√©cision √©tait analytique. La version partorisca une √ģle vide
4 / 5
Un pianiste Abrillantador Krystian Zimerman dit volontiers qu'un cŇďur de son oeuvre est moins de toucher en public que partorisca partitions d'√©tude. De cette oeuvre longue (l'oeuvre n'exclut pas un ferveur) √©mergent de temps en temps de quelques concerts, o√Ļ un pianiste, lorsque ne un molestos , regarde en tout cas tr√®s heureuse de trouver son audience, et de quelques disques, tout minutieusement pr√©par√©. Vrai de ceux-ci il est √† bon s√Ľr trop calcul√©, mais ce disque Ravel, aussi bien qu'un Rachmaninov avec Seiji OzawaRachmaninov: Concerts de Piano Le √† nous. 1 & 2 , Il est m√©morable, sp√©cialement partorisca un Ňďuvre un moins aim√©, un plus malais√©e d'un trois cela est pour proposer .

Partorisca Un concert en terroir, ceci ces notes de embl√©e, par exemple si des √©cout√©s r√©cemment Monique Haas avec Paul Paray (DG)Ravel : Concert partorisca piano en terroir - Mark partorisca une main sinistre - Sonatine - Valses noble et sentimental , est que tu Vas et Zimerman prendre son temps ; dans un premier mouvement, en endroit de tout pari en un brio, partorisca souligner une richesse d'une √©criture, sa part r√™veuse, et n'unique dans un √©pisode m√©dian. Un mouvement c√©ntrico est r√©ussi, malgr√© le fait que partorisca cette page exceptionnelle un le frais d'alternatives √©galement convaincantes, partorisca commencer pour Haas et Paray. Partorisca Une Finale, un sens un plus spontan√© dans un d√©but, plus de verve ; une deuxi√®me moiti√© d'un mouvement impressionne en revanche, pour un encha√ģnement de quelques motifs, une fa√ßon dont les instrumentistes aver√≠an une r√©ponse avec le nettet√© que forces une admiration. Ceci n'est pas un registre d'un Ňďuvre un plus imm√©diatement le s√©duit, mais il est une alternative de valeur grande.

Une cime d'un disque est √† mon sens beaucoup de sombre concert partorisca une main sinistre, instrumente partorisca Paul Wittgenstein (le fr√®re de Ludwig), avec il Ravel n'a pas d√Ľ sentir , Ňďuvre judicieusement a ici situ√© √† un toute la fin. Une d√©finition parfaite d'un d√©but en quelques graves l√† est apr√®s favorablement un auditeur. Un pouvoir athl√©tique et un ordre de Zimerman est confondantes, un habituel clich√© parent partorisca Va il-gla√ßon, √† s√Ľr inappropri√© bon dans ce contexte. Ce Ňďuvre tragique trouve avec Zimerman et Aller une interpr√©tation v√©h√©mente qu'il red√©couvrir et marque durablement.

Un Valses noble et sentimental est donn√© avec un LSO, aussi bien qu'un concert partorisca une main sinistre. Il est extr√™mement beaucoup de fait mais Fritz ReinerRAVEL : Rhapsodie espagnol ; Pavane partorisca Gar√ßon d√©funte ; Aube d'un Simio ; Valses DEBUSSY noble et / sentimental : Ib√©rie √† Chicago, Charles Munch √† Boston, Paul Paray le DetroitDapnis Et Chlo√©, Continuazione N¬į 2;Valses Noble Et Sentimental;Bol√©ro;Nocturne Partorisca a Orchestr√©;Petit Dessus leur peut √™tre pr√©f√©r√©, cela agit d'un d√©but p√©taradant ou de quelques pages un plus raffin√©es.

Quelques Cinq étoiles vont ainsi en premier lieu à un concert partorisca une main sinistre.
4 / 5
Si parfois un m&233;ticulosit&233; de Stone Va peux &234;trois thème de d&233;saccord partorisca quelques &339;uvres, celé ne sera pas s&251;rement un hasard partorisca ce interpr&233;tation de deux d'un &339;uvres principal d'un r&233;pertoire de Ravel. Krytian Zimerman surench&233; L'estuaire ajoute son charisme habituel, en ce qui concerne complicit&233;. Un Concert partorisca une main sinistre et son aspect grave, parfois m&234;me lugubre, ne donnera pas ce disque facile d&x27;acc&232;s partorisca un n&233;ophyte. Malgré, il est il résultera le incontournable de sorte que, le tellement a été averti peu, essayera l&x27;exp&233;rience. Un interpr&233;tation de toutes premières aides de doucement&233;et pour la prise du son &224; l&x27;&233;chelle de quelqu'uns soumet abord&233;s, &224; il sait : grandeur et pr&233;cision. En entoure, le disque de musique fran&231;consolation jubilatoire et de r&233;f&233;rence.
5 / 5
Ce disque est littéralement indispensable partorisca tout intéressé de piano, de musique française, seguace de Ravel, de Zimerman ou encore partorisca Aller. En premier lieu, une prise du son est au son meilleur : quelques ingénieurs ont fait des miracles de réalisme. Autant que dans un début d'un concert en terroir, un l'impression qu'un orchestre est près il!!! Zimerman Est irréprochable, et Aller des cadres il magnifiquement. Quelqu'uns oeuvrent orchestrales n'est pas évidemment n'importe qui le négliger, mais est partorisca un concert en terroir qu'écoute et réécoute ceci enregistre cette volonté donne-toi.
5 / 5
Mouche pour raisonner à un secours d'un succès ?
Une telle réussite honore une maison DGG !
Et franchement, sait √† un XX¬į si√®cle de quelques concerts partorisca piano plus bel que ces deux-l√† (avec un 3 de Bartok !) ?
Tout est : éclat d'une orquestación, respect scrupuleux d'un texte (pendant ce registre Va un correct la quinzaine de fautes dans une partition d'un concert en terroir), soigne méticuleux d'une prise du son (zimerman, peu satisfait d'un concert partorisca une main sinistre une demande partorisca refaire il avec le son le plus large à un piano, celui qui un déclare admis), sonorité Ravéliennes restituées avec sucrerie, émotion (adagio d'un concert en terroir, cadence d'un concert partorisca une main sinistre), et d'un valses noble génial d'élégance (le dernier, aussi bien que la mémoire de quelques précédents, témoigne d'un pudeur de Ravel).
Avec Sh√©h√©razade (Von √† nourri/Va/dgg), ce disque fascine et envo√Ľte !
5 / 5
ne veut pas ainsi en faisant partie d'un grand penseurs d'une musique, grande mandarin est d'une institution acad√©mique et faiseur d'opinions beaucoup tranchees : Debussy le talent (tout un monde est satisfait) mais Ravel n'importe qui en √©crivant que d'une musique tr√®s brillante (mais n'importe quel Monsieur...), N'importe quelles pauses de cet √™tre ecrit peut aucun le prendre de etre un analyste immense d'une musique et sans n'importe quel doute le chef merveilleux d'orchestre. Quand Le Zimmerman est clairement aujourd'hui un plus grand pianiste d'un Monde. Ce disque est la perfection ! Tout est beau, il profond√©ment pense et je joins. Un diamant vrai. Totalement un l'oppos√© d'une version instinctive mais sublimar de Samson Fran√ßois /Cluytens. Un yin et un yang dans quelque type, mais √† bon s√Ľr Ravel l'encore aurait il pr√©f√®re cette approximation, soyaster que toucher beaucoup de cela l'interpr√®te √† il '.
4 / 5
Est lamentable que Krystian Zimerman √©tait oui m√©ticuleux pour ses registres, autant voit , avec cette version d'un concert en terroir (sp√©cialement) qu'il un la donation prodigieuse. √Ä bon s√Ľr, √† mes yeux, une version meilleure de ce concert moulte le temps a enregistr√©. Un temps, un virtuosit√©, une √©motion, tout est, il est magique et transcendant.

Mais que dommage que ce fabuleux pianiste Abrillantador (pour moi dans une coupe 5 d'un meilleur d'un siècle) il peu de vitrine de son talent dans quelques disques... Pour l'avoir il sentait récemment en concert, est tout simplement extraordinaire, un plus grand cela a été donné pour sentir vif.
5 / 5
Ravel Et son oeuvre transparaissent dans cette interprétation majestueuse,qu'en bas Aller apparait aussi bien que l'évidence musicale de sorte que mis en lumiere bas sa baguette,et un touché de Zimmerman sublimme de ingeniosité transports dans cet univers oui magique de cette association bas le registre de la qualité grande merite son endroit en tout un amoureux de Ravel.
5 / 5
Oeuvres de la grande virtuosité, magistralement interprétés et merveilleusement a enregistré.
Disque pour recommander pour la découverte jouissive d'une musique française grande.

Commentaires client: Ravel : Boléro - La Valse - Daphnis et Chloé - Pavane pour une ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 11 √©valuations
4 / 5 Beornwulf
Je recommande à toute cette version de Seiji Ozawa partorisca sa virtuosité son impétuosité et sa finesse d expression particulièrement en Daphnis et Chloé une prise de son est excellent et l orchestre de Boston fabuleux de technicien instrumental en entoure le disque très beau partorisca le décerne un prix modique
4 / 5 Manolito
Qu'en plus beau qu'un 'Boléro'. Tu localises pour ordonner à longtemps, mais cette musique en tout le hasard ne vieillit pas
5 / 5 Haddad
il Beaucoup a D√©√ßu ..... Le SON Est V√ČRIT√Č Beaucoup MAUVAIS PARTORISCA CE REGISTRE !!!.....
4 / 5 Helice
Daphnis et Chlo√©: ceci non que d'un tir√© sur tant que r√©seaux une int√©grale. Il lui pla√ģt la d√©ception partorisca me , et tour d'une pi√®ce sans inaugurale le.
5 / 5 Garrick
Ce résumé de quelqu'unes enregistre Ravéliens pour Seiji Ozawa dans un chef de son ORCHESTRE de Boston est versée en totalement une danse et à un ballet. Il est l'idée bonne de choisir le programme similaire.

1 - BOLERO : Il y a un nombre incalculable de registre excellent d'un Bol√©ro de Ravel. Tu te doutes (Munch √† Parigi, Monteux et Abbado Londra, etc.). Dans un chef d'une Sinfon√≠a de Boston magnifique a Orchestr√©, Seiji Ozawa, avec le battu nerveux et entra√ģnante, est pour falloir par la prise du son dynamique qu'immersions bien en avant que toute une richesse d'une orquestaci√≥n.
Ceci CD une prix très modeste (et à un pochette indigent, crié) laisse partorisca sentir autres pages grandes en lien avec un univers d'un paquet.

2 - CO√õT√Č Le : Si il oui est bon il l'a co√Ľt√© ! Mais, ceci co√Ľte presque parodique √† une orquestaci√≥n capricieux et tortur√© cloue n'importe qui mauvais d'un valses de Vienne de Strauss p√®re et bords. Dat√© de 1920, ce ballet a √©t√© rejet√© pur et simplement pour Diaghilev pour une gare de quelques ballets russes. Stravinski Mot de pipe, cela a caus√© il brouille d√©finitif avec Ravel. Cette pi√®ce de 12 minutes voici en enthousiasmant. Ozawa Carices Pour extraire il de la nuit lascive et mondaine de la fa√ßon chaotique a voulu une orquestaci√≥n concertanda et ludique. Une brutalit√© et une ironie partage un d√©veloppement. Quelques r√©gn√©s d'hypocrisie dans un parquet , Il puisse discerner de quelques r√©miniscences de quelqu'unes signifie diabolique de ¬ę un apprenti sorcier ¬Ľ. Il plonge inexorablement au bacchanale v√©h√©mente. Il est il a cel√© un champagne la dose grande...

3 - DAPHNIS Et CHLO√č : Continuazione N¬į 2. Ce continuazione est compos√© trois tableaux a extrait d'un ballet int√©grale de la p√©riode que r√©ussit une heure. Ravel En un conserv√© trois magnifique, sensuel et presque √©rotiques passages : Alborea, Pantomima et Danse g√©n√©rale. Seiji Ozawa, Qu'un maintenu une chorale s√©pare ne chant√©e mais psalmodi√©es, jeu avec √©l√©gance et malice de ces entrelacs orchestraux. 15 minutes de f√©licit√©s qu'il me serait beaucoup de difficile de d√©cortiquer. Un fameux seulement de pitos √† [7'23] est r√©ussi parfaitement en son lascivit√© a retenu. Un la danse finale est jubilatoire de pr√©cision sans ostentation.

4 - PAVANE POUR GAR√áON D√ČFUNTE : Cette danse ancienne de cour trouve ses origines en Spagna. Compos√© par un jeune Ravel pour un piano en 1899, √©tait orchestr√©e en 1910. Ravel, Toujours intransigeant avec son oeuvre, trouv√© le ¬ę pauvre ¬ę ¬ę ¬Ľ. Et bien un chef nippon anuda restitue √† m√©ditation douce et m√©lancolique magnifi√©e pour une beaut√© de quelques sonnettes d'un orchestre de Boston.

5 - AUBE DU SIMIO : C√īme un pavane, cette pi√®ce de 1905 est √©crit √† une origine pour une s√©lection pour des Miroirs de piano ¬Ľ. Il soit orchestr√©e en 1919. Tu l'inspires aubade d'un Bouffon espagnol. Pour sugg√©rer une guitare √©lectrique, un orchestre est tr√®s demand√© d'un pizzicati et le rythmique effr√©n√©e. Un d√©veloppement c√©ntrico avec Basson seulement plonge dans la nuit ib√©rique chaude dansante et f√©ri√©.

Vrai le disque très beau pour découvrir Ravel et/ou admirer un orchestre de Boston il a forgé à Ravel pour Discutes Munch.
4 / 5 Elisa
Un orchestre de Boston est une d'un plus familier d'un répertoire français que développé avec Charles Munch et Pierre Monteux.
Quant à Seiji Ozawa, arrête à mon sens deux qualité qui caractérise quelques interprètes meilleurs ravéliens : la précision maniaque d'un joins et une oreille attentive à une alchimie de quelques sonnettes leur instrumenta.

Ces vertus d'orf√®vre complexi√≥n le 'Bolero' du m√©canique sup√©rieurement a contr√īl√©.

ome Co√Ľt' est entra√ģn√© dans l'√©lan virtuose que escondrijo environ peu un mal√©fices d'une oeuvre mais citer toujours il lisibilit√© parfait.

En le célèbre 'Pavane', un chef nippon déploie le tapis de textures douces et moirées qu'un sentimentalisent et donner plus lisse que jamais.

'Aube D'un Simio' est la page un temps même caustique et burlesque : il bouffon toucher le aubade (illustré pour le cantilène de basson) mais un dulcinée ferme une fenêtre à un nez...

ici est comme le disque beaucoup de recommandable que donnera un go√Ľt pour faire connaissance avec autres chefs-d'oeuvre d'un compositeur : quelques couleurs chaudes ib√®res d'un 'Rhapsodie espagnol', un f√©erie de soyy la m√®re l'√©coute', ou un d√©licate 'Tombe de Couperin'... Cela est toujours disponible pour quelques interpr√®tes m√™mes et dans un √©diteur m√™me, en le g√©n√©reux double-album.
5 / 5 Boulus
Seiji Ozwa Et une musique française est l'histoire d'amour.

Quelque oeuvre proposé dans ce CD est d'un incontournables classique et quelques chefs d'oeuvres de Ravel.

Mais est clair qu'un talent d'un chef nippon fait de ce disque un honorable a opposé pour la première approximation de Ravel, avoue que je laisse le bit en le à moi veux.

Non qu'il d√©m√©rite mais ces interpr√©tations sont en fait 'basiques' et sans des v√©rit√©s d'originalit√©s ou pour enregistrer o√Ļ un chef impose √† √† sa personnalit√© lui pla√ģt il a narr√© ind√©fectiblement √† un disque pour faire le classique de poss√©der.

Être lointain d'un somptueux et raffiné 'Daphnie et Chloé' de Lapide Monteux de quelques ans 50 ou spécialement vouloir quelques intégrales à prix petite de quelques géniales pages de Jean Martinon a enregistré en 1975 en EMI en trois CD d'un intégrale orchestrale Ravel avec un orchestre d'un ORTF. ils là nichent un osmose réels entre un compositeur et un chef.

Ceci malgré l'engagement bon à prix petite pour découvrir Ravel
4 / 5 Laszlo
L'a commandé le premier temps, quand je l'ai reçu et cela l'a écouté il a constaté qu'un son était beaucoup de faible. J'ai changé d'appareil pour lire divers temps et il a constaté une question même.
l√† est licenci√© alors ce produit. Quelques jours plus ont tard re√ßu une autre copie, o√Ļ il a constat√© une chose m√™me.
Quelques pièces sont la base intéressante mais avec un son au maximum pour un savourer d'une oreille attentive est le dommage d'y a mordido ............
4 / 5 Keifer
A BEAUCOUP D√Č√áU ..... Le SON Est V√ČRIT√Č TR√ąS MAUVAIS PARTORISCA CE REGISTRE !!!.....
5 / 5 Buthaynah
Ce résumé de quelqu'unes enregistre Ravéliens pour Seiji Ozawa dans un chef de son ORCHESTRE de Boston est versée en totalement une danse et à un ballet. Il est l'idée bonne de choisir le programme similaire.

1 - BOLERO : Il y a un nombre incalculable de registre excellent d'un Bol√©ro de Ravel. Tu te doutes (Munch √† Parigi, Monteux et Abbado Londra, etc.). Dans un chef d'une Sinfon√≠a de Boston magnifique a Orchestr√©, Seiji Ozawa, avec le battu nerveux et entra√ģnante, est pour falloir par la prise du son dynamique qu'immersions bien en avant que toute une richesse d'une orquestaci√≥n.
Ceci CD une prix très modeste (et à un pochette indigent, crié) laisse partorisca sentir autres pages grandes en lien avec un univers d'un paquet.

2 - CO√õT√Č Le : Si il oui est bon il l'a co√Ľt√© ! Mais, ceci co√Ľte presque parodique √† une orquestaci√≥n capricieux et tortur√© cloue n'importe qui mauvais d'un valses de Vienne de Strauss p√®re et bords. Dat√© de 1920, ce ballet a √©t√© rejet√© pur et simplement pour Diaghilev pour une gare de quelques ballets russes. Stravinski Mot de pipe, cela a caus√© il brouille d√©finitif avec Ravel. Cette pi√®ce de 12 minutes voici en enthousiasmant. Ozawa Carices Pour extraire il de la nuit lascive et mondaine de la fa√ßon chaotique a voulu une orquestaci√≥n concertanda et ludique. Une brutalit√© et une ironie partage un d√©veloppement. Quelques r√©gn√©s d'hypocrisie dans un parquet ? Il puisse discerner de quelques r√©miniscences de quelqu'unes signifie diabolique de ¬ę un apprenti sorcier ¬Ľ. Il plonge inexorablement au bacchanale v√©h√©mente. Il est il a cel√© un champagne la dose grande...

3 - DAPHNIS Et CHLO√č : Continuazione N¬į 2. Ce continuazione est compos√© trois tableaux a extrait d'un ballet int√©grale de la p√©riode que r√©ussit une heure. Ravel En un conserv√© trois magnifique, sensuel et presque √©rotiques passages : Alborea, Pantomima et Danse g√©n√©rale. Seiji Ozawa, Qu'un maintenu une chorale s√©pare ne chant√©e mais psalmodi√©es, jeu avec √©l√©gance et malice de ces entrelacs orchestraux. 15 minutes de f√©licit√©s qu'il me serait beaucoup de difficile de d√©cortiquer. Un fameux seulement de pitos √† [7'23] est r√©ussi parfaitement en son lascivit√© a retenu. Un la danse finale est jubilatoire de pr√©cision sans ostentation.

4 - PAVANE POUR GAR√áON D√ČFUNTE : Cette danse ancienne de cour trouve ses origines en Spagna. Compos√© par un jeune Ravel pour un piano en 1899, √©tait orchestr√©e en 1910. Ravel, Toujours intransigeant avec son oeuvre, trouv√© le ¬ę pauvre ¬ę ¬ę ¬Ľ. Et bien un chef nippon anuda restitue √† m√©ditation douce et m√©lancolique magnifi√©e pour une beaut√© de quelques sonnettes d'un orchestre de Boston.

5 - AUBE DU SIMIO : C√īme un pavane, cette pi√®ce de 1905 est √©crit √† une origine pour une s√©lection pour des Miroirs de piano ¬Ľ. Il soit orchestr√©e en 1919. Tu l'inspires aubade d'un Bouffon espagnol. Pour sugg√©rer une guitare √©lectrique, un orchestre est tr√®s demand√© d'un pizzicati et le rythmique effr√©n√©e. Un d√©veloppement c√©ntrico avec Basson seulement plonge dans la nuit ib√©rique chaude dansante et f√©ri√©.

Vrai le disque très beau pour découvrir Ravel et/ou admirer un orchestre de Boston il a forgé à Ravel pour Discutes Munch.
5 / 5 Cronan
Je l'ai commandé le premier temps, quand je l'ai reçu et cela l'a écouté il a constaté qu'un son était très faible. J'ai changé d'appareil partorisca a lu divers temps et il a constaté une question même.
l√† est licenci√© alors ce produit. Quelques jours plus ont tard re√ßu une autre copie, o√Ļ il a constat√© une chose m√™me.
Quelques pièces sont la base intéressante mais avec un son au maximum partorisca un savourer d'une oreille attentive est le dommage d'y a mordido ............

Commentaires client: Beethoven : Les Symphonies (Coffret 5 ...

√Čvaluation: 4 hors de 5 avec 15 √©valuations
4 / 5 Citlali
Soyez partorisca désigne 'Là VERSION de remise d'une intégrale de quelques sinfonías de Beethoven, autant un discographie de ces oeuvres est pléthorique et riches en prouesses.

A battu aux limites citent quelqu'uns ils ont opposés cela il a marqué sa période ou cela il a maintenu le moment une cote d'un adoquinado.

Ceci malgré en tout cas peut distinguer deux écoles : le classique qu'un longtemps être un seul de faire retentit quelques sinfonías de Beethoven ou autres talents de quelques mondiaux germanique; quelques locataires sont des chefs aussi bien que Karajan, Bohm, Klemperer, Furtwaengler n'importe qui pour citer qu'ils................

Une seconde nato avec un renouveau de quelques interprétations dits 'authentiques'.

En ce dernier, un état capable pour apprécier Harnoncourt, grand visionnaire à une personnalité capricieuse, mais duquel là était parfois d'un dommage partorisca distingue falloir une partition plus de n'importe quelle d'un Harnoncourt.

Une int√©grale pr√©sente Gardiner un ceci de caract√©ristique cela offert en des instruments de p√©riode le probit√© incontestable. C√īme √† son habit un chef anglais efface pour derri√®re un musicien dont les liens partorisca falloir un alcool.

A un chef d'une orchestre Révolutionnaire et Romantique, composé de 60 musiciens et créés en 1990 précisément partorisca visage quelques sinfonías de Beethoven, Gardiner fait partorisca sentir plus, en coupant il de quelques partitions n'en étant pas émoussé, aussi bien qu'avec des instruments plus soir et un excès de raffinement.

Quelques instruments aide choisis aussi partorisca faire il découvre un caractère révolutionnaire que quelques sinfonías ont été capables de devoir que sa création, sans une ronde de quelques caractères qu'il peut générer quelques orchestres traditionnels.

À un niveau de quelque temps et de quelques nuances, Gardiner incline partorisca passe cet aspect novateur et vise qu'un compositeur a appuyé sur son matériau à ses limites.

Un accident qui sera capable de sentir quelques auditeurs partorisca écouter il de ce coffret sera capable d'être atténué clairement pour une énergie et une humanité de cette musique et une absence de 'surpassé trivial et d'endroits en avant qu'un Ego d'un chef.

Une version tr√®s bonne Ňďcum√©nique partorisca preuve avec joie.
4 / 5 Ager
Entre un plus de trente int√©grales de quelques sinfon√≠as de Beethoven, ossia un dernier pour prendre mon discoth√®que -mais l'a connu d√©j√† assez tr√®s premier-. De tout quelques versions 'historiquement inform√©s' -Hogwood, Norrington, Huggett, Harnoncourt...-, Il est, au cariz de mine, un plus r√©ussi et, s√Ľrement, un plus enregistr√©. Le temps Vif, bel phras√©s, orchestre excellent et tr√®s bonne prise de son.
Dans cette édition économique, un livret petit est assez informatif et une présentation reste tout-à-fait digne. Il A cette prix-là, il peut acheter quelques yeux fermés : il est une version beaucoup de bien de ce corpus dessus-enregistré, au de même que reviendra souvent avec plaire !
5 / 5 Artair
En y ayant cru √† avoir fait un tour de ces 9 sinfon√≠as de Beethoven pour des chefs diff√©rents-d'orchestre, a, gr√Ęce √† Gardiner et son orchestre, red√©couvert un talent de Beethoven, √† un peu de d√©but sceptique avec informer √† quelques instruments originaux et bien absolument pas, le solde et le temps parfait entre quelques instruments diff√©rents. Il bo√ģte de conserve- quieto r√©√©couter mes versions vieilles de ces sinfon√≠as, ne cr√©e pas ...
4 / 5 Bromleah
Peu de seguace de quelques instrumentations et interprétations 'à quelques anciens' malgré le fait qu'ai progressé le frais dans la mine compasiva,
est tombé je descends un charme de ces sinfonías dégraissées aux égaux cela dit parfois, il dirait simplement intelligemment revisitées spécialement de sorte qu'implique quelque temps.
Y a achat-vente sans hésitation
5 / 5 Aleta
aucun répondu pour trouver de successeur à quelques intégrales grandes (Furtwängler,Böhm,Schuricht,Jochum,etc.) Cela a il a daté des ans 50 à 80;beaucoup de déceptions,beaucoup de disques inutiles (" j'ai abolido bibelot...")Sans parler tentatives dans les instruments ont dit de période (Norrington...)Cela a fait pour maugréer inclusivamente un son gros et confortable de HvK sans aller jusqu'à un rigorisme de Harnoncourt.
Ceci coffret est arrivé avec une force d'une évidence: il puisse diriger Beethoven cela prend quelques expériences de tout mais avec la vision que alía dynamisme et clarté de quelques sonnettes,et,que plus est,cette intégrale écoute de bout en bout et il donne soutien allègrement une comparaison avec un grand ancient.it trouve versions séparées meilleures de quelques sinfonías,mais un 1,il 3,il 5 et un 7 8 et 9 est remarquable absolument.
Un orchestre "révolutionnaire et romantique" il est le phalange pour nivelar superlatif,dirigé par un chef très grand d'une heure(après tout,être excellente en Bach,Berlioz Mozart Beethoven et Gluck,entre autrui,n'est pas au téléchargement d'un premier ministre venu!)
A cette prix spécialement,il est le présent de quelques du.
5 / 5 Foma
Pris du son naturel pour l'exécution claire et sensuelle. Absolument pas un ajoute au-delà de ceux-ci mes camarades. Presionas Extra
4 / 5 Rhianna
ici est la somme qu'il pourrait d√©crire plaire maturit√© pour un auditeur, mais aussi pour un discographie √† bon s√Ľr. J'explique. Un jeune m√©lomane laissera immanquablement fasciner pour quelques versions 'germaniques' de quelques sinfon√≠as, et son caract√®re massif, esp√®ces, dramatique, sombre ou 'aussi' romantique parfois. Ainsi Karajan par exemple, nous quelques s√©duits dans ses trois int√©grales, de qui sait un caract√®re in√©gal. Plus avant qu'il aille d'un c√īt√© naturellement de Furtwengler, de Kempf, Klemperer ou encore Fricsay Berlina.
Plus de nuances naturellement, de quelqu'uns peint subtiles, la dimension tragique de bon aloi à replaer dans un contexte historique de ces registres.
Est et puis arrivé Harnoncourt avec son intégrale cela a le mordió défriché quelques partitions (relecture d'un 9e) et spécialement son interprétation assez innovatrice. Ceci dit, il convient , en cet alors cette intégrale a eu dans un sagesse le frais parlé de son. Pas, pardon, dans quelques versions innombrables d'un discographie, dont certains (chefs italiens par exemple) mérite bien des éloges.
A une recherche du réécoute de quelques sinfonías et influencés par l'oeuvre critique dans la revue, découvrir cette intégrale.
Gardiner Et Beethoven, intuitivement cel√© ne va pas d'il. R√©pondu plus un ma√ģtre anglais en Haendel, Haydn ou Mozart.
Celui qui surpris divin ! Pas beaucoup de rapidement en technicien et pris du son irréprochables.
Une pension certaine provient/il provient √©videmment de l'√©coute. Beaucoup sinc√®rement ou un l'impression de red√©couvrir ces Ňďuvres.
Pour moi un révélateur (CD du premier ministre écouté) est un septième. Un deuxième mouvement est une synthèse de tout un contributo de Gardiner et de son orchestre. Quelques sonorités ont produit de quelques instruments anciens essaient des tonalités un temps même plus intimistes, mais aussi pour émouvant. Un tragique,le déchirements, est beaucoup plus sensible, raison en retenu, très lointain d'un débauches rythmiques ou accent de quelques vents de quelques versions de Karajan et d'un pouvoir survitaminée d'un philharmonie de Berlino.
Quelqu'uns disent que ce résumé est un plus après à ceci cela y aurait senti (et il a il a voulu) Beethoven. N'importe qui j'aventurerai là, mais il dira simplement que pour ces pièces arquea rebattus, pour corrects de 'tuyaux' certains de quelques classiques, cette version est le authentique redécouverte, et le plaire d'écoute rare. En entoure l'interprétation sublime, à un sens un plus noble d'un terme.
4 / 5 York
Gardiner Un Réussi un prodige pour faire redécouvrir de quelques oeuvre ceci malgré déjà senti de quelques centaines de temps.
Gr√Ęce √† il, Beethoven d√©veloppe , il trouve il pla√ģt un il s'a d√Ľ sembler √† de son contemporain, aussi esvolutionary et romantique' celle-l√† un orchestre d'un chef anglais.
Descends sa baguette, quelques instruments de son de période toujours avec la beauté très grande, l'homogénéité magnifique étroitement, de quelques sonnettes fruitées cela ouvert entre ils en le certains symbiose esthétiques.
Mais sp√©cialement, ceci somptueuse que le p√Ęt√© audible est sublim√©e pour un geste d'un chef en de quelqu'uns toujours attaques incisives et franches qu'√©viter tout complaisance narcissique pour mieux restituer un coup magnifique que croix ces partitions.
Que fra√ģcheur ! C√īme le tableau d√©poussi√©r√© apr√®s la r√©cup√©ration qu'un a aussi lib√©r√© un produit de quelques couches de vernis successifs, ce cariz de sinfon√≠as pour trouver, dans un √©clat de contraste puissant, ses couleurs et ses rythmes d'origine ont suffoqu√© jusqu'√† pr√©sent en bas de denses glacis mis-romantiques.
Une musique de Beethoven ressuscite ainsi dans toute sueur peut percutante que fait pour créer un auditeur contemporain de sa chaise confortable de salon ; d'ailleurs, défi quiconque pour rester assis à l'écoute versions, autant sent happé et projeté à un coeur d'un orchestre, en la comunión littéralement physique !
Conseiller à la quelle lancha d'amour en ce authentique aventure musicale pour suivre un ordre de quelques sinfonías pour meilleurs apprécier une évolution d'un compositeur, à une façon d'un de sa congrégation contemporaine.
Dans ses affections, un redécouverte d'un 9e te coupera tout simplement un coup !
5 / 5 Dawne
En consonance pour reconna√ģtre qu'une interpr√©tation de John-Eliot Gardiner n'en manquant pas de de panache, et qu'elle un plaisir m√©rite principal, moyennant un orchestre restreint et ses instruments anciens, pour vouloir offrir √† quelques sinfon√≠as de Beethoven une quelque pilule d'authenticit√©, aussi bien qu'il il avec brio Frans Bruggen.
Ceci malgr√©, un jeu de Gardiner manifester la rapidit√©, parfois trop virulente, qu'un d'un dommage pour adapter √† tout quelques sinfon√≠as. Si il puisse √™tre bienvenu pour un 2e (incontournable dans un dernier mouvement), un 3e et un 7e (sp√©cialement partorisca de l'est dur), aurait assez tendance √† g√Ęcher un 9e. Effectivement, ma sensation, un c√īt√© humaniste d'un 9e symphonie pr√©ciserait une interpr√©tation une plus sobre et moins emball√©e jusqu'√† ce qu'accapares dans une patte' ; cela est beaucoup de dommage .
Une rapidité du cela subit, dans une autre main également, un premier mouvement d'un 5e cela n'a pas besoin de ce superávit tempétueux pour illustrer une 'Destination' mais du temps le plus mesuré dans sa virulence (ce Carlos Kleiber donner très beaucoup de). Endroits à un 6e, il est quell'a mordido une chose même' le premier mouvement qui donnerait une impression pour trouver plus dans le 'montagne russe' jeté la vitesse pleine, cela dans un plénitude de quelques espaces grands à une campagne ; il est un estorm' premier de cronometra'
serait peut-être il nostalgique de Cluytens, ou de Böhm , Absolument pas spécialement, raison malgré le fait que Gardiner est plus facile que chère dans un répertoire baroque (Monteverdi, Bach), seulement empêche cette version de quelques sinfonías de Beethoven (malgré le fait que parfois puisse choquer un puristes de quelques interprétations romantiques) possède qualité louables dans la mode que chercherait, de prix à bord, un objectif d'originalité, mais cela il peut il aussi ortiga.
4 / 5 Chiron
Beethoven aussi bien que n'y ait pas senti le jamais !

Parler en premier lieu d'un orchestre : quelques instruments de période créent un tout un autre solde entre quelques bureaux. Quelques bois ont le son plus feutré, moins agressif ; quelques cordes doivent que la sonorité la plus fine, le mordió plus acide ; quelques branches, plus en retraite, il ne masque pas autres voix. Tout ceci allume quelques sinfonías descends un autre jour, et il témoigne d'une façon duquel Beethoven a explosé tout quelques facettes de son orchestre. Par exemple, un début d'un Cinquième est moins soyassive', moins solennel qu'avec quelques orchestres contemporains, mais n'importe quel moins sombres ! Mais il est un Sixième quell'm'avoir un plus surpris, plus paisible, plus authentique...

Mais que cela serait un orchestre sans Gardiner , Il fait pour co√Įncider ces sonorit√©s nouvelles avec le tr√®s seulement en lisant d'une oeuvre, avec de quelque temps dynamique et beaucoup ma√ģtris√©s, et que bien souligne une √©criture r√©volutionnaire de Beethoven, son romantisme qui na√ģt, ses influences classiques et ses accents brahm√©siens.

En entoure, beaucoup plus d'une intégrale : la remise. Pour offrir de tout l'urgence !
4 / 5 Abbotson
a choisi ce cd pour une qualité d'une interprétation de quelques sinfonías de Beethoven
5 / 5 Darcy
ne répondu pour trouver de successeur à quelques intégrales grandes (Furtwängler,Böhm,Schuricht,Jochum,etc.) Cela a il a daté des ans 50 à 80;beaucoup de déceptions,beaucoup de disques inutiles (" j'ai abolido bibelot...")Sans parler tentatives dans les instruments ont dit de période (Norrington...)Cela a fait pour maugréer inclusivamente un son gros et confortable de HvK sans aller jusqu'à un rigorisme de Harnoncourt.
Ceci coffret est arrivé avec une force d'une évidence: il puisse diriger Beethoven cela prend quelques expériences de tout mais avec la vision que alía dynamisme et clarté de quelques sonnettes,et,que plus est,cette intégrale écoute de bout en bout et il donne soutien allègrement une comparaison avec un grand ancient.it trouve versions séparées meilleures de quelques sinfonías,mais un 1,il 3,il 5 et un 7 8 et 9 est remarquable absolument.
Un orchestre "révolutionnaire et romantique" il est le phalange pour nivelar superlatif,dirigé par un chef très grand d'une heure(après tout,être excellente en Bach,Berlioz Mozart Beethoven et Gluck,entre autrui,n'est pas au téléchargement d'un premier ministre venu!)
A cette prix spécialement,il est le présent de quelques du.
5 / 5 Mac An Bhaillidh
En consonance partorisca reconna√ģt qu'une interpr√©tation de John-Eliot Gardiner n'en manquant pas de de panache, et qu'elle un plaisir m√©rite principal, moyennant un orchestre restreint et ses instruments anciens, partorisca veut offrir √† quelques sinfon√≠as de Beethoven une quelque pilule d'authenticit√©, aussi bien qu'il il avec brio Frans Bruggen.
Ceci malgr√©, un jeu de Gardiner manifester la rapidit√©, parfois trop virulente, qu'un d'un dommage partorisca adapte √† tout quelques sinfon√≠as. Si il puisse √™tre bienvenu partorisca un 2e (incontournable dans un dernier mouvement), un 3e et un 7e (sp√©cialement partorisca de l'est dur), aurait assez tendance √† g√Ęcher un 9e. Effectivement, ma sensation, un c√īt√© humaniste d'un 9e symphonie pr√©ciserait une interpr√©tation une plus sobre et moins emball√©e jusqu'√† ce qu'accapares dans une patte' ; cela est beaucoup de dommage .
Une rapidité du cela subit, dans une autre main également, un premier mouvement d'un 5e cela n'a pas besoin de ce superávit tempétueux pour illustrer une 'Destination' mais du temps le plus mesuré dans sa virulence (ce Carlos Kleiber donne très beaucoup de). Endroits à un 6e, il est quell'a mordido une chose même' le premier mouvement qui donnerait une impression pour trouver plus dans le 'montagne russe' jeté la vitesse pleine, cela dans un plénitude de quelques espaces grands à une campagne ; il est un estorm' premier de cronometra'
serait peut-être le nostalgique de Cluytens, ou de Böhm ? Absolument pas spécialement, raison malgré le fait que Gardiner est plus facile que chère dans un répertoire baroque (Monteverdi, Bach), seulement empêche cette version de quelques sinfonías de Beethoven (malgré le fait que parfois puisse choquer un puristes de quelques interprétations romantiques) possède qualité louables dans la mode que chercherait, de prix à bord, un objectif d'originalité, mais cela il peut il aussi ortiga.
4 / 5 Jiro
Beethoven aussi bien que n'y ait pas senti le jamais !

Parle en premier lieu d'un orchestre : quelques instruments de période créent un tout un autre solde entre quelques bureaux. Quelques bois ont le son plus feutré, moins agressif ; quelques cordes ont la sonorité la plus fine, le mordió plus acide ; quelques branches, plus en retraite, il ne masque pas autres voix. Tout ceci allume quelques sinfonías descends un autre jour, et il témoigne d'une façon duquel Beethoven a explosé tout quelques facettes de son orchestre. Par exemple, un début d'un Cinquième est moins soyassive', moins solennel qu'avec quelques orchestres contemporains, mais n'importe quel moins sombres ! Mais il est un Sixième quell'm'avoir un plus surpris, plus paisible, plus authentique...

Mais que cela serait un orchestre sans Gardiner ? Il fait pour co√Įncider ces sonorit√©s nouvelles avec le tr√®s seulement en lisant d'une oeuvre, avec de quelque temps dynamique et beaucoup ma√ģtris√©s, et que bien souligne une √©criture r√©volutionnaire de Beethoven, son romantisme qui na√ģt, ses influences classiques et ses accents brahm√©siens.

En entoure, beaucoup plus d'une intégrale : la remise. Pour offrir de tout l'urgence !
5 / 5 Elisa
... D'une intégrale de quelques Sinfonías de Beethoven. De quelque oeuvre que connait de mémoire, cela est pour être registre de quelques centaines de temps et beaucoup toujours de la façon paisible... René Leibowitz et orchestrer Philharmonique Real = une remise absolue ! Il a mis près Bruno Walter et de Furtwängler.